Performances & confort
Le PVC, naturellement ignifuge - ChoisirMaFenetre.fr UFME

Le PVC, naturellement ignifuge

Le PVC, naturellement ignifuge - ChoisirMaFenetre.fr UFME

Au-delà de ses qualités d’isolant thermique et de son rapport qualité/prix imbattable, la fenêtre PVC est aussi choisie pour sa capacité à résister aux flammes. Le PVC est effectivement un matériau régulièrement sollicité dans la lutte anti-feu. Difficile à enflammer, peu enclin à propager les flammes, le caractère ignifuge du PVC constitue une nouvelle raison de l’adopter.

Le PVC est naturellement résistant au feu. Mais lorsque la température grimpe, une fenêtre PVC peut même devenir une sorte d’alarme. Le PVC dégage du chlorure d’hydrogène. C’est un produit irritant et piquant pour les yeux à très faible concentration, qui permet ainsi d’avertir les habitants. Ce sera particulièrement utile, par exemple, si les personnes sont endormies.

Issus à 57% du sel, les profilés des menuiseries en PVC rigide ne propagent pas les flammes. En outre, il contribue peu à l’élévation de la température et ne produit pas de gouttes enflammées. Une fois l’incendie maîtrisé, le feu de la fenêtre s’éteint de lui-même : on dit qu’il est auto-extinguible.

Dans une certaine mesure, une fenêtre PVC peut même aider à la lutte contre les flammes. Le PVC utilisé pour les fenêtres limite la quantité de fumées noires, qui pourraient gêner le travail des pompiers. Mieux encore : dans certaines situations, le PVC créent des barrières thermiques, ce qui aboutit à l’obstruction des ouvertures. Celles-ci retrouvent alors leur caractère pare-flamme.

Toutes ces performances valent aux menuiseries PVC un classement M1 ou M2 en norme française et B-s3 dO ou C-s3 dO en normes Européennes

Il n’y a donc pas à hésiter. Pour des produits performants, et même face au feu, c’est le PVC qu’il vous faut !