FAQ

FAQ

1 – Quelles aides pour changer ses fenêtres ?

Plusieurs types d’aides sont disponibles pour la rénovation de vos menuiseries.

La première d’entre elles est la prime énergie délivrée par les grands fournisseurs d’énergie. L’ANAH est également en mesure de couvrir, sous conditions, jusqu’à 50% de vos dépenses. Il existe enfin diverses aides mises à disposition par les régions et les collectivités locales. Selon votre lieu de résidence, elles peuvent revêtir la forme d’une exonération de la taxe foncière ou d’aides des caisses de retraite.

A postériori, vous pourrez obtenir le crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE. Le CITE peut vous permettre, sous certaines conditions et critères d’éligibilité, de bénéficier de la prise en charge d’une partie du montant de vos travaux.

Afin de réduire le montant global de vos travaux, vous pouvez également bénéficier de la TVA réduite. Elle sera de 5,5% si vos travaux sont éligibles.

L’éco-prêt à taux zéro vous permettra de réaliser des économies sur vos achats de matériaux. D’autres prêts s’engagent pour l’amélioration du parc immobilier. C’est le cas du prêt d’action logement et du prêt d’accession sociale (PAS).

Vous l’aurez compris : l’accès à une ou plusieurs de ces aides dépend de votre situation et de celle de votre logement.

Retrouvez tous ces dispositifs dans notre rubrique Aides financières !

2 – Pourquoi choisir le PVC en rénovation ?

La fenêtre PVC est un excellent choix pour la rénovation de son habitat. En effet, elle s’adapte à tous les types d’ouverture et peut remplacer n’importe quelle menuiserie. Conçue pour lutter contre les déperditions de chauffage en hiver, mais également pour protéger des fortes chaleurs l’été, la fenêtre PVC permet une isolation optimale. Elle représente également une excellente barrière contre les nuisances sonores extérieures.

Ses atouts :

  • Des performances thermiques et acoustiques au plus haut niveau : aujourd’hui, plus aucune fenêtre PVC n’a de coefficient Uw supérieur à 1,4 W/m².K. et peut atteindre des exigences de performances extrêmes selon le type de vitrage.
  • Durabilité et fiabilité : les fenêtres PVC peuvent aisément prétendre à une durée de vie supérieure à 30 ans et toutes s’accompagnent de garanties (10 ans, 20 ans voire plus…)
  • Facilité d’entretien : un chiffon et un peu d’eau savonneuse suffisent pour l’entretien de vos menuiseries PVC.
  • Design : le PVC offre aujourd’hui tous les types de finitions intérieures et extérieures en termes de couleurs, textures, aspects mais également en termes de formes et de types d’ouverture.

C’est pourquoi la fenêtre PVC est la 1ère fenêtre posée en France sur le marché de la rénovation.

3 – Quelles sont les meilleures fenêtres PVC ?

Les meilleures fenêtres PVC sont celles qui disposent d’un marquage qualité de type NF Fenêtres et pour certains complétés par une indication de performances AEV (Air – Eau – Vent). Ce marquage volontaire délivré aux fabricants de fenêtres représente un gage de qualité pour les produits. Le marquage AEV, par exemple, permet de mesurer la résistance de votre fenêtre à l’air, à l’eau et au vent.

Par ailleurs, depuis plusieurs années, l’industrie française de la fabrication des fenêtres a mis en place un label attestant de l’origine française de la fabrication des fenêtres : Origine France Garantie (OFG). Ce marquage volontaire atteste après contrôle par une tierce partie indépendante qu’au moins 50% du coût de fabrication est réalisé en France. Il assure aussi que l’assemblage des composants de la menuiserie PVC est fait en France. Choisir une fenêtre PVC fabriquée en France, c’est respecter l’environnement et sauvegarder nos emplois !

Aujourd’hui, la tendance est clairement à l’écologie : les fenêtres PVC sont d’abord choisies pour la combinaison de leur prix accessible et de leurs grandes performances d’isolation. Mais la menuiserie PVC couleur, qui représente aujourd’hui 40% des fenêtres PVC posées, montre aussi que ces menuiseries répondent à des envies esthétiques. Si vous habitez dans un secteur sauvegardé ou classé Bâtiment de France, les fenêtres PVC peuvent répondre aux attentes de votre département.

Il n’y a donc pas à proprement parler de meilleures fenêtres PVC, mais des fenêtres adaptées à chaque besoin. Des profilés fins, des fenêtres de toutes les couleurs, des textures bois, des baies coulissantes, à isolation acoustique renforcée… des fenêtres PVC pour toutes vos envies.

4 – Quelle est la durée de vie d’une fenêtre PVC ?

La durabilité d’une menuiserie extérieure est intimement liée aux conditions d’utilisation et de bon usage. La durée de vie des fenêtres PVC dans le cadre de l’analyse du cycle de vie des produits de la construction est fixée au minimum à 30 ans et est inscrite dans les Fiches de Données Environnementales et Sanitaire (FDES).

Cette durée de vie communément admise peut bien évidemment dépasser les 30 ans et la fenêtre PVC peut continuer d’assurer ses fonctions bien au-delà. Cela dépendra de l’entretien mais aussi des conditions extérieures. Concernant l’entretien, il est faible, mais reste indispensable. Préférez toujours un léger entretien régulier avec de l’eau savonneuse plutôt qu’un grand nettoyage ponctuel.

Dans les cas de conditions climatiques extrêmes, les profilés des fenêtres PVC résisteront naturellement pour des décennies.

5 – Comment nettoyer une fenêtre PVC ?

C’est l’un des grands avantages de la fenêtre PVC : sa facilité d’entretien ! Une simple éponge et de l’eau savonneuse suffiront. Si vous optez pour des produits spécifiques mis à disposition par les fabricants, appliquez-les avec un chiffon.

N’utilisez surtout pas de produit à base de chlore (comme l’eau de javel) ou d’acétone. L’acétone risque de ronger votre châssis et la javel le fera jaunir.

Concernant le vitrage, il se nettoie à l’eau claire. Des produits non alcalins peuvent également être utilisés. En d’autres termes, les détergents utilisés habituellement à cet usage seront parfaits pour cela.

L’ensemble des parties métalliques, comme les poignées, les crémones ou les dormants doivent être graissés ou huilés. En revanche, ne graissez pas les roulements de fenêtre. Des sprays, des pinceaux et des burettes vous seront utiles pour faire pénétrer le produit dans des endroits étroits, comme les cylindres.

6 – Quels sont les produits pour entretenir des fenêtres PVC ?

La menuiserie PVC s’entretient très facilement. Il suffit d’une éponge et d’eau savonneuse. Des produits spécifiques distribués par les fabricants sont à appliquer à l’aide d’un chiffon.

Ces produits spécifiques sont de deux types :

  • les crèmes lustrantes pour un usage courant,
  • des produits liquides un peu plus agressifs pour les tâches les plus tenaces.

N’utilisez jamais de produits à base d’acétone ou de chlore (comme l’eau de javel). Ils sont trop agressifs, et la javel fera immédiatement jaunir vos menuiseries.

Pour les quincailleries de la fenêtre (paumelles, poignées, crémones, gâches), n’oubliez pas de les graisser de temps en temps, par exemple avec de la vaseline ou de la graisse pour la petite mécanique. Pour le graissage d’un cylindre de verrouillage, vous pouvez utiliser un spray au silicone.

Il pourra aussi vous être utile pour le graissage des deux pênes dormants, situées dans le montant de la fenêtre. Vous pouvez également utiliser un pinceau gras ou une burette à huile, cette dernière permettant un graissage dans les endroits les plus étroits. Prenez garde à ne pas huiler ou graisser les chemins de roulement des fenêtres si elle en comporte : vous risqueriez d’obtenir un effet de patinage de votre fenêtre.

7 – Quelles sont les garanties des fenêtres PVC ?

Si vous recherchez des fenêtres de qualité, différents marquages vous donneront des indications (isolation thermique, réponses aux normes européennes, résistance aux effractions, etc). Mais c’est la certification NF Fenêtres qui vous donnera le meilleur gage de qualité.

Dans le secteur des fenêtres, on compte deux certifications NF Fenêtres. Elles répondent à différents critères de qualité et permettent donc de choisir ses menuiseries plus facilement.

  • La marque NF Fenêtres Bois et Portes Extérieures. Cette marque a évolué cette année et propose deux options : NF Conception et NF Conception & Performance. La marque met également en valeur les menuiseries bois qui sont plus intéressantes d’un point de vue environnemental et écologique.
  • La marque NF Fenêtres (PVC ou Aluminium). Elle concerne tous les grands types d’ouverture (à la française, oscillo-battante, coulissante, etc). Cette certification atteste l’aptitude à l’usage et surtout la durabilité de la menuiserie. Pour cela, la marque atteste que la composition et la qualité des matériaux ont été contrôlées. Cela apporte aussi des garanties en termes d’affaiblissement acoustique et d’isolation thermique. Le produit lui-même compte une étiquette de traçabilité, ce qui offre une sécurité contre les malfaçons.

8 – Comment nettoyer les joints d’une fenêtre PVC ?

Pour un simple dépoussiérage, un chiffon doux suffira. L’ensemble des éléments PVC du châssis peut se nettoyer avec un chiffon et de l’eau savonneuse. Il en va de même pour les joints. Vous pouvez aussi utiliser des nettoyants spécifiques vendus dans le commerce, comme des crèmes lustrantes par exemple. En revanche, n’utilisez jamais de produits chlorés ou à base d’acétone. Ils sont trop agressifs pour le PVC.

Les joints de votre fenêtre peuvent être situés dans des endroits étroits. Pour les atteindre et les nettoyer, songez à placer votre chiffon au bout d’un bâton. Pensez aussi à utiliser des outils insoupçonnés, comme la brosse à dents, pour retirer les tâches les plus tenaces.

Une fois par an, contrôlez l’ensemble de votre fenêtre. Concernant les joints, ceux-ci ne doivent pas être fendus ou tordus. Soyez attentif à la présence éventuelle de tâches noires sur ces joints : cela pourrait indiquer la présence de moisissures.

9 – Comment débloquer une fenêtre PVC ?

Dans le cas où votre fenêtre se bloque, l’erreur serait de forcer en tirant simplement sur la poignée.

Dans le cas d’une fenêtre PVC oscillo-battante, si le vantail s’ouvre en « portefeuille » sur un seul point, il faut procéder comme suit :

  • pousser à l’aide des 2 mains l’ouvrant dans son dormant,
  • agir sur la poignée pour que l’ouvrant s’engage via les quincailleries dans le dormant,
  • manœuvrer la poignée de telle sorte de refermer la fenêtre (position basse),
  • rouvrir doucement la fenêtre qui doit dans ce cas retrouver un fonctionnement normal.

Cherchez ensuite la cause du défaut.

Assurez-vous de l’absence de jeu dans les gonds et, au besoin, revissez-les.

Dans certains cas, la quincaillerie peut être bloquée par de la poussière ou tout simplement manquer d’huile.

Pour les blocages en mode oscillant, cela provient souvent d’un blocage de la poignée. Pressez alors la languette qui se trouve derrière elle et relevez la poignée à la verticale.

Dans tous les cas, ne forcez jamais sur la poignée : c’est précisément ce qui risque de fausser son mécanisme et donc d’entraîner de nouveaux blocages.

10 – Peut-on peindre une fenêtre PVC ?

Il ne faut surtout pas peindre une fenêtre PVC.

Il est vrai qu’aujourd’hui, il est possible d’obtenir des fenêtres PVC en couleur. 40% des modèles vendus le sont. Mais ces peintures sont réalisées en atelier, avec des peintures prévues pour cela. Et surtout, la mise en couleur est faite selon une procédure qui est déterminée par son concepteur. Le plaxage, le laquage, le placage, l’embossage… Les producteurs ont différentes manières de faire et il est primordial d’en choisir une qui soit adaptée au support. Par ailleurs, si la fenêtre PVC de couleur est marquée NF Fenêtre, la tenue dans le temps de sa teinte est contrôlée et attestée.

Dans le commerce, vous pourriez trouver des peintures compatibles avec le PVC. Mais ce n’est pas un critère suffisant pour peindre vos fenêtres et vos portes PVC. Comme votre menuiserie n’a pas été expressément prévue pour recevoir cette peinture, la mise en couleur vous fera perdre la garantie : en cas de problème, vous ne pourriez pas compter sur une assistance du fabricant.

Ajoutons que même en utilisant une peinture compatible, si le procédé n’est pas le bon, votre peinture risque fort de s’écailler rapidement, ou de ne pas donner un résultat homogène (des traces de pinceaux, par exemple).

11 – Comment prendre les mesures d’une fenêtre PVC ?

La prise de mesures est un élément déterminant pour la qualité de mise en œuvre de la future fenêtre. La pose de fenêtres PVC doit respecter les règles de l’art énoncées dans la norme NF DTU 36.5 et demande des compétences techniques que seul un professionnel peut vous proposer. Nous vous invitons expressément à faire appel à un professionnel pour la pose des fenêtres PVC, notamment si vous avez opté pour une rénovation totale ou partielle.

Cette difficulté à prendre les bonnes mesures est d’autant plus délicate qu’elle dépend du type de pose envisagé. Lui-même dépendra de la nature de vos travaux, du type de support (briques, parpaings, bois, pierre…) et de son épaisseur. Dans le cas d’une pose en applique, le concepteur de votre fenêtre aura besoin des cotes dites « tableau fini ».

Lors d’une pose en feuillures, il est possible que vous réutilisiez les anciennes feuillures. Dans ce cas, leurs dimensions seront à transmettre. Mais c’est une possibilité qui n’est pas toujours effective : ce point aussi doit être vérifié par un professionnel.

Enfin, pour une pose en tunnel, on prend les mesures tableau. Et comme pour la pose en applique, il faudra aussi transmettre la hauteur d’allège (distance entre le sol et le bas de la fenêtre). Celle-ci déterminera la hauteur de la poignée.

12 – Comment poser une fenêtre PVC en rénovation ?

La qualité de la pose de la fenêtre PVC garantit les performances d’isolation thermique et acoustique de la baie. La dépose peut être totale, dans le cas où la nouvelle fenêtre vient directement sur le gros œuvre (le mur). Elle sera partielle si l’on conserve l’ancien cadre dormant. L’étanchéité avec ces deux éléments (le mur ou l’ancien dormant) ne peut être assurée que par le respect des règles de l’art définies dans la norme NF DTU 36.5. Par ailleurs, le recours à un professionnel pour la mise en œuvre de la menuiserie est un critère d’éligibilité obligatoire pour l’obtention de la plupart des aides et incitations fiscales pour vous accompagner dans le financement de vos travaux.

Seule la mise en œuvre par un professionnel garantira les bonnes pratiques de pose, l’assurance décennale du menuisier vous protègera. Pour cela, l’artisan peut procéder de trois manières.

La plus réputée est probablement la pose en applique. Dans ce cas, la fenêtre tiendra au mur au moyen d’une quincaillerie métallique (des pattes ou des équerres). On l’utilise bien souvent sur les maisons modernes, qui ont tendance à privilégier briques et parpaings.

La pose en feuillures implique de réaliser de la maçonnerie. La menuiserie est alors plus grande que le cadre. Elle vient se placer dans des espaces directement creusés dans le bâti (les feuillures). En général, on réalise des feuillures sur deux ou trois côtés de l’huisserie.

La pose en tunnel, ou pose en tableau, consiste à poser la fenêtre dans l’épaisseur du mur. C’est une méthode que l’on peut effectuer sur les anciennes maisons en pierre, car leurs murs épais sont idéaux pour cette pose.

13 – Comment monter une porte-fenêtre PVC en rénovation ?

Que ce soit en rénovation ou en construction, une pose de porte-fenêtre de qualité doit garantir les performances d’isolation (thermique et acoustique). Pour cela, que ce soit en cas de dépose totale ou partielle (le cadre de l’ancienne fenêtre est alors conservé), la mise en œuvre doit respecter les règles de la norme NF DTU 36.5.

Outre la qualité de l’isolation, ce respect des normes aura un impact en termes de durabilité de l’ouvrage, et même de sécurité. Une pose mal réalisée peut effectivement tordre ou abîmer vos menuiseries PVC. De plus, le perçage du bâti et la fixation de la porte-fenêtre devront être correctement réalisés. Le mode de pose (en feuillure, en applique, en tunnel…) ne sera pas choisi au hasard, et dépendra de la nature de votre mur ou du support.

Pour répondre à tous ces critères, il n’y a pas de secret : il faut faire appel à un professionnel. Celui-ci s’assurera de l’horizontalité, de la verticalité et de l’aplomb de votre menuiserie. Il saura prendre en compte le support du mur et éventuellement s’adapter à l’ancien cadre en cas de dépose partielle. L’assurance décennale apportée par votre artisan vous offre également une garantie en cas de problème.

14 – Comment régler une fenêtre PVC ?

Une fois la mise en œuvre achevée, le professionnel contrôlera sur la menuiserie :

  • son aplomb,
  • son horizontalité,
  • sa verticalité.

Si la fenêtre a été posée dans les règles de l’art, le professionnel s’attachera alors à contrôler le bon fonctionnement de l’ouverture et de la fermeture des vantaux dans le cadre dormant.

Pour cela, le professionnel devra régler :

  • les paumelles,
  • les gâches,
  • la symétrie de la fermeture.

Il agira ainsi sur les vis de réglage prévues à cet effet. Les emplacements de ces vis, mais aussi les manipulations à effectuer, sont différents selon le type d’ouverture. A titre d’exemple, une fenêtre oscillo-battante mal réglée pourrait avoir un vantail trop haut ou trop bas vis-à-vis du cadre. Dans ce cas, le réglage se fait à l’aide d’une clé six pans sur une vis de levée située en haut du compas.

Si vous constatez des défauts tels que des difficultés d’ouverture, il est probable que votre menuiserie soit de qualité mais nécessite un simple réglage. Il est préférable de faire appel à un professionnel pour ces réglages : en plus des difficultés d’ouverture, de mauvais réglages peuvent endommager vos huisseries sur le long terme.

15 – Où trouver des pièces détachées pour une fenêtre PVC ?

La fenêtre PVC est assemblée en usine et devra être livrée pour être posée avec tous ses éléments. Il est possible toutefois, au cours de la vie d’une fenêtre PVC, que l’utilisateur souhaite adapter sa menuiserie à des besoins particuliers :

  • de sécurité, avec un limiteur d’ouverture par exemple ou une poignée à clé,
  • d’esthétisme : une nouvelle poignée, des caches paumelles, etc.
  • d’intimité : pose de voilage avec des fixations sans perçage.

Ces petits éléments, comme les serrures, les pênes ou les gâches, peuvent être achetés dans une surface de bricolage. Pour tout élément qui modifierait les profilés, vitrages ou joints de la fenêtre, seul un professionnel sera en mesure de vous fournir les composants et sera habilité à les mettre en place.

Les garanties de votre fenêtre (décennale, biennale, etc…) ne sont effectivement valables que sous certaines conditions. Si vous avez modifié vous-même un élément important de votre fenêtre, cette garantie risque fort de ne plus être valable. En outre, le remplacement de pièces, s’il est mal effectué, peut grandement réduire les performances d’isolation de votre fenêtre, voire vous mettre en danger. Préférez donc toujours l’appel à un professionnel !

16 – Comment fixer un store ou des rideaux sur une fenêtre PVC ?

Il est déconseillé de percer le coffre ou le cadre pour fixer une tringle à rideaux sur une fenêtre PVC. Cela peut entraîner une fragilité du châssis ou réduire la qualité de son isolation thermique et acoustique.

Aujourd’hui, il est tout à fait possible d’habiller une fenêtre PVC sans perçage. Ce sont des alternatives à petits prix, accessibles sans connaissance en bricolage et qui s’installent rapidement. En revanche, cela implique de choisir du matériel spécifiquement conçu pour cela : vous trouverez des supports de fixation spécialement conçus pour l’installation de stores sans perçage. Ces supports s’accrochent simplement dans la partie haute du châssis. D’autres sont autocollants. Ils sont exceptionnellement résistants et se déclinent pour la fixation de volets (roulants, vénitiens ou bateau).

Habiller des fenêtres PVC de rideaux nécessite des tringles adaptées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des tringles à fixation sans trou (tringle sans perçage). L’avantage est la rapidité de l’installation. En revanche, ce type de tringle ne peut supporter que des rideaux légers comme du lin et des voilages. Renseignez-vous sur le poids supporté, mais aussi sur les dimensions minimales et maximales de ces fixations.

17 – Comment installer une aération sur une fenêtre PVC ?

L’installateur ne peut pas percer des fenêtres PVC sur le chantier pour mettre des grilles de ventilation, tout en vous garantissant un même niveau de performance. Il est impossible de réaliser les usinages sur le site de pose. N’oubliez pas que la ventilation de votre domicile est indispensable !

Qu’elles soient intégrées au gros-œuvre ou, à défaut, dans les fenêtres, les grilles d’entrée d’air sont indispensables pour assurer la ventilation de votre logement et seront posées dans les pièces sèches. Lors du changement de fenêtres, on ne doit pas dégrader les niveaux de sécurité et de salubrité antérieurs (circulaire du 13 décembre 1982 sur les travaux de réhabilitation). C’est la raison pour laquelle lors de l’élaboration du devis de la nouvelle fenêtre, il faudra s’assurer de la présence d’entrées d’air dans les fenêtres mises en œuvre dans les pièces sèches.

Dans ces conditions, il peut être plus intéressant de réaliser la pose d’une grille d’aération directement sur le bâti. Renseignez-vous en amont sur les dimensions de votre future aération afin qu’elle ne soit pas disproportionnée. Vous aurez besoin d’un matériel de perçage adapté au matériau constituant votre mur. Une perceuse et une disqueuse seront les outils les plus fréquemment utilisés.

18 – Quel mastic utiliser sur une fenêtre PVC ?

Le mastic est utilisé pour la pose de la fenêtre (assure l’étanchéité à l’air et à l’eau avec le mur). Il doit être adapté au matériau PVC et sous label SNJF. Celui-ci garantit un respect des normes et la capacité du mastic à convenir au calfeutrement des vitrages, mais aussi en complément d’étanchéité pour les sanitaires ou pour les éléments de façade. On utilisera exclusivement deux types de mastics pour une fenêtre PVC :

  •  élastomères 1ère catégorie. Ils comprennent notamment les mastics silicones et polyuréthanes.
  • plastiques 1ère catégorie. Vous y trouverez notamment les mastics acryliques et butyls.

19 – Peut-on percer une fenêtre PVC ?

Il est fortement déconseillé de percer une fenêtre, que ce soit pour l’installation d’équipements (stores, rideaux…) ou pour toute autre raison.

Il y a trois raisons de ne pas percer sa fenêtre. La première est que la plupart des fenêtres disponibles aujourd’hui sont garanties. En apportant une modification au châssis de votre fenêtre (en le perçant, mais pas seulement), vous perdrez cette garantie et vous ne pourrez espérer aucun remboursement ou service d’assistance si besoin.

La seconde raison est que tout perçage peut diminuer les performances d’isolation du châssis. Cette perte peut être plus ou moins importante selon les cas. Il faut rappeler que la quincaillerie, les joints ou le matériau lui-même sont pensés pour isoler au mieux votre intérieur. En procédant à un perçage, vous risquez d’être moins isolé bien à la fois en thermique et en acoustique.

Enfin, une ouverture peut amener à la dégradation accélérée de votre menuiserie. Sans perçage, une fenêtre peut durer jusqu’à 50 ans. Le perçage d’un profilé peut créer des réservoirs où l’eau s’accumulera avec le temps, et où l’air et le vent pourront passer. Ce vent, lorsqu’il est intense, pourrait passer par le trou présent en déformant le châssis.

Plutôt que de percer, d’autres solutions existent. Des autocollants ou des supports à clipser sont disponibles pour la fixation d’équipements sans perçage.

20 – Le PVC peut-il polluer l’air intérieur ?

Non ! Contrairement à une idée reçue, le PVC des profilés de fenêtres possède une parfaite innocuité, il est totalement stable et inerte. Il ne dégage pas d’éléments toxiques par simple contact avec l’atmosphère ou lors de son entretien. Il est totalement imputrescible et, en plus de nécessiter un entretien réduit, il ne craint pas les moisissures et les champignons.

Pour s’assurer de la parfaite stabilité du PVC, il suffit de lire l’étiquetage sanitaire (obligatoire) des fenêtres. Une note allant de C à A+ permet de connaître les émissions de COV. Or, le PVC affiche une note A+ : la meilleure de toutes. La fenêtre PVC française est même en avance sur les normes européennes.

De plus, la haute isolation thermique du PVC aide à réduire les besoins en chauffage, favorisant ainsi une préservation de la qualité de l’air dans votre logement. Cependant, que ce soit avec des menuiseries PVC ou d’autres matériaux, il est toujours conseillé d’aérer votre habitation 10 à 15 minutes par jour.

21 – Existe-t-il des coulissants PVC ?

Existe-t-il des coulissants PVC ?

OUI ! Aujourd’hui les fenêtres PVC proposent différents systèmes d’ouverture :

  • A frappe : ce sont les plus réputés. On y trouve les fermetures à la française, oscillo-battantes et à soufflet.
  • Coulissant : dans ce cas, les vantaux coulissent le long d’un rail. Cela autorise un gain de place et optimise la taille de l’ouverture.
  • Coulissant à frappe : vous l’aurez compris, il s’agit d’un compromis entre les deux systèmes précédents. C’est un modèle plus rare, mais innovant. L’ouverture dispose d’un déboîtement vers l’intérieur. A la fermeture, le vantail retourne dans son logement, offrant des performances d’isolation et d’étanchéité comparables à celles d’une menuiserie à frappe conventionnelle.
  • Coulissants-levant ou levant-coulissants que l’on retrouve plus particulièrement dans les régions Nord et Est de la France. Ce sont des systèmes d’ouverture très performants en termes d’étanchéité et adaptés à des grandes dimensions de baies.
  • A galandage : c’est le modèle de la discrétion : il s’agit d’un modèle coulissant, mais où le vantail disparaît dans un mur. Les fenêtres à galandage optimisent le gain de place. En contrepartie, elles demandent un certain travail de maçonnerie. Elles sont donc plutôt utilisées en construction, moins en rénovation.

Les coulissants sont particulièrement utilisés pour la réalisation de baies vitrées. Une ouverture à la française demanderait une place conséquente à l’intérieur du domicile, pour ces menuiseries aux grandes dimensions. Pour certains fabricants, un coulissant PVC est même synonyme de « baie vitrée ».

22 – Le PVC est-il assez rigide pour les grandes dimensions des baies vitrées ?

Oui ! Dans certains cas, le renforcement total ou partiel des profilés PVC des fenêtres peut s’avérer nécessaire. Cela dépend notamment de critères tels que les dimensions, le type d’ouverture, le niveau de performance recherché en fonction de l’exposition et du poids du vitrage.

Ainsi, les baies vitrées possèdent très souvent des profilés renforcés. Le cadre doit supporter le poids d’un vitrage conséquent. Dans le même temps, la préférence va aux profilés étroits, car ils optimisent la surface vitrée. C’est pourquoi ces profilés sont renforcés afin de ne pas subir de déformation.

Certains cas imposent aujourd’hui un renforcement systématique : c’est le cas des menuiseries couleur, sauf les teintes très claires. Dans le cas d’une fenêtre retardatrice d’effraction, le renforcement (quincaillerie spécifique) est systématique et ce, quel que soit le matériau.

Ne faites pas l’erreur de renforcer vous-même une fenêtre ou une porte-fenêtre PVC. Vous pourriez effectivement trouver des renforts en métal en magasin de bricolage. Mais ces renforts n’ont pas été prévus pour votre fenêtre. Vous risquez fort de devoir percer pour fixer vos renforts, ce qui réduirait vos performances d’isolation et vous ferait perdre le bénéfice de la garantie.

Picto Paroles de Pros@2x

Découvrez nos vidéos

La menuiserie PVC et le design - Maxime LETRIONNAIRE

Vidéo : Découvrez en 5 questions à Maxime LETRIONNAIRE, architecte D.P.L.G. , ce qui lie la menuiserie PVC & le design.

La menuiserie PVC, Fenêtre préférée des français - Philippe CASTRES

Vidéo : Découvrez en 5 questions à Philippe CASTRES, adhérent de l'UFME, pourquoi la fenêtre PVC est la fenêtre préférée des français.

La menuiserie PVC Made in France - Robert DOLLAT

Vidéo : Découvrez en 5 questions à Robert DOLLAT, Président de l’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME), à quoi ressemble la menuiserie PVC Made in France.

François AUBLE

Vidéo : Découvrez en 5 questions à François AUBLÉ, adhérent de l'UFME, ce qui lie la menuiserie PVC & le recyclage.