Aides financières
L’Éco-Prêt à Taux Zéro - ChoisirMaFenetre.fr UFME

L’Éco-Prêt à Taux Zéro

L’Éco-Prêt à Taux Zéro - ChoisirMaFenetre.fr UFME

L’éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ est une aide visant à aider les personnes qui entreprennent une rénovation énergétique de leur logement. Le montant de ce « prêt écologique » est compris entre 10 000 et 30 000 euros, mais sa formule est susceptible d’évoluer chaque année.

En effet, les pouvoirs publics se chargent annuellement de l’élaboration de l’éco-PTZ. Les conditions d’accès, le montant du prêt ou les travaux éligibles sont donc susceptibles d’être modifiés d’une année à l’autre. Ainsi, depuis le 1er juillet 2019, tous les logements terminés depuis au minimum deux ans peuvent bénéficier de cette aide. D’ailleurs, l’un des avantages fréquents dans l’éco-prêt à taux zéro est qu’il est ouvert à tous, sans conditions de ressources. La nature du logement (maison ou appartement) n’intervient pas non plus.

Un autre changement important, mais récent dans l’éco-prêt à taux zéro, est que désormais, la durée de l’emprunt est fixée à 15 ans. En revanche, il est possible de cumuler deux éco-PTZ, à condition de ne pas séparer leurs dates de commencement de plus de 5 ans.

Vous avez également la possibilité de cumuler l’éco-prêt à taux zéro avec d’autres aides ou subventions, comme le CITE ou les subventions de l’ANAH.

Le montant maximal de l’éco-PTZ ne dépend pas de la nature des travaux, mais de la quantité d’actions que vous comptez mener. Jusqu’à 10 000 euros pourront vous être prêtés pour une seule action de rénovation : le remplacement de vos fenêtres, par exemple. Si vous ajoutez à cela une isolation sous toiture par exemple, vous pourriez prétendre à 20 000 euros. A partir de 3 actions envisagées, le prêt ne pourra plus dépasser les 30 000 euros.

L’éco-PTZ peut être contracté à titre individuel ou collectif. Dans ce second cas, le prêt pourra aussi servir à financer des aménagements réalisés sur des parties communes. En outre, il peut être contracté par des propriétaires occupants ou louant le bien, mais aussi par des syndicats de copropriétaires. En revanche, le logement doit être occupé en tant que résidence principale.

L’isolation thermique des fenêtres et des portes est l’un des chantiers pour lequel on sollicite souvent l’éco-PTZ. Pour bénéficier de l’aide, il faut impérativement passer par une entreprise certifiée RGE (c’est-à-dire « Reconnue garante de l’environnement »).

Profitez donc dès à présent d’un éco-prêt à taux zéro pour le remplacement de vos fenêtres ! Cette aide vous permettra de diminuer les charges de rénovation énergétique de votre logement. Le dépôt de votre dossier peut être fait en ligne. Et si vous avez des difficultés à trouver un professionnel agréé RGE, pas de problème : le site de l’ADEME pourra vous y aider !