Performances & confort
Qualité de l’air intérieur et fenêtres PVC - ChoisirMaFenetre.fr UFME

Qualité de l'air intérieur et fenêtres PVC

Qualité de l’air intérieur et fenêtres PVC - ChoisirMaFenetre.fr UFME

Nous connaissons tous la pollution de l’air extérieur. Mais qu’en est-il de notre air intérieur ? Celui qui occupe notre logement. En effet, de nombreux polluants, aux origines très diverses (constituants de la pièces, ameublement, revêtements, activités humaines), peuvent avoir des effets sur la santé, le bien-être des habitants ainsi que la salubrité de votre habitat.

Ces facteurs ont amené la santé publique à se préoccuper davantage de la qualité de notre air intérieur.

À l’issue de cette réflexion, de nombreux protocoles et procédures ont vu le jour afin de réglementer la qualité de l’air intérieur. Les fenêtres PVC ont été soumises aux tests de ces réglementations afin de démontrer leur impact neutre sur l’air intérieur.

Depuis le 1er janvier 2013, toutes les menuiseries extérieures doivent posséder leur étiquette sanitaire. Le niveau d’émission du produit est indiqué par une classe allant de A + (très faibles émissions) à C (fortes émissions).

Ainsi les fenêtres PVC et leurs émissions ont été testées selon les exigences de la réglementation relative à l’étiquetage des produits de construction selon leurs émissions de polluants volatils. À la suite de ces tests, les fenêtres PVC ont été classées A+, soit le meilleur résultat possible (source Étude Ademe Juin 2017 : Comparaison des émissions de COV dans l’air intérieur par les produits biosourcés utilisés dans le bâtiment).

Les profilés PVC obtiennent un très bon résultat en ce qui concerne leur comportement sur le plan sanitaire en condition d’usage pour : les émissions de COV, celles de substances cancérogènes, de formaldéhyde ainsi que pour la croissance fongique.

En effet, des profilés PVC testés par le CSTB ont montré le caractère inerte du PVC pour ce qui concerne son comportement face à une contamination fongique, ce qui explique que ce matériau soit très utilisé en milieu hospitalier.

En plus de sa facilité d’entretien, le matériau PVC est irréprochable sur le plan sanitaire. Cependant, afin d’obtenir une qualité optimale de votre air intérieur, quelques gestes simples, comme l’aération régulière des pièces de votre logement (10 à 15 minutes par jour peuvent suffire) ainsi que l’entretien régulier de vos appareils de ventilation sont fortement conseillés. Des solutions intégrées à la fenêtre existent. Les amenées d’air constituent une solution parmi les plus répandues.

Le meilleur moyen de conserver un air sain reste de choisir une fenêtre PVC. Au moment de faire votre choix, vous pourrez consulter directement la classe énergétique : l’étiquetage des menuiseries est obligatoire depuis 2013. C’est cette obligation qui place la France en avance sur le reste de l’Europe.