Performances & confort
Les fenêtres PVC : l’isolation au plus haut degré ! - ChoisirMaFenetre.fr UFME

Les fenêtres PVC : l’isolation au plus haut degré !

Les fenêtres PVC : l’isolation au plus haut degré ! - ChoisirMaFenetre.fr UFME

L’isolation thermique est un élément déterminant pour la qualité d’une fenêtre. Afin d’assurer confort et bien-être à son logement, une réflexion minutieuse doit être faite avant de la choisir.

Indispensable au confort, une fenêtre performante passe par la qualité des matériaux et du type de vitrage. En effet, les ouvertures génèrent jusqu’à 25% de déperdition de chaleur dans un logement. La plupart du temps, cette perte est causée par une mauvaise étanchéité des composants de la fenêtre ou à la mise en œuvre de la menuiserie.

Pallier ce problème, en optant pour des fenêtres plus performantes en termes d’isolation thermique, permet de nombreux bénéfices non négligeables. Par exemple, d’importantes économies sont ainsi réalisées sur les dépenses énergétiques. Des économies profitables autant à votre portefeuille qu’à notre planète, le PVC est un matériau écologique, puisque 100% recyclable. Dans le même temps, le remplacement de fenêtres autorise à lui seul jusqu’à 27% d’économies de chauffage (selon la méthode de calcul TH-B-C-E de la RT 2012).

Pour prétendre à de telles économies, il faut cependant bien choisir l’isolation thermique de ses fenêtres PVC.

Mais alors, comment bien choisir sa fenêtre pour profiter de ce gain énergétique ?

Les fenêtres PVC sont celles qui présentent de loin la meilleure isolation thermique. Plus aucune fenêtre PVC avec un Uw supérieur à 2 n’est encore présente sur le marché de la menuiserie PVC aujourd’hui, et 60% d’entre elles disposent d’un Uw inférieur à 1,4.

Afin d’optimiser l’isolation de vos fenêtres PVC, le choix du vitrage est important. Le double vitrage est devenu incontournable. Il ne s’agit pas seulement d’ajouter un vitrage supplémentaire. L’espacement entre ces deux vitrages (12 à 16 mm en général) ainsi que le remplissage de l’espace par un gaz rare ont aussi leur importance. De nombreux double vitrage disposent d’une faible émissivité. Cela signifie que le vitrage capte la chaleur, et l’utilise pour chauffer le logement. Par rapport à un vitrage simple, un double vitrage est en moyenne 40% plus efficace.

Dans certains cas, le tripe vitrage est conseillé. Si votre habitation se situe dans des zones au climat très froid ou en bord de la mer, il vous sera recommandé. Le vitrage triple est aussi associé aux maisons passives, qui privilégient une isolation maximale pour les différents composants du bâtiment.

La gamme de fenêtres est également un facteur permettant d’améliorer son isolation. En effet, parmi les fenêtres PVC, il existe plusieurs gammes disposant chacune de performances d’un niveau de performance adaptée aux besoins du logement. Les informations relatives à chaque système de fenêtre (les Avis Techniques ou Documents Techniques d’Application) sont vérifiées et publiées sur le site du CSTB : https://evaluation.cstb.fr/fr/rechercher/produits-evalues/?prestations=atec

Petit rappel : plus le coefficient U sera petit, meilleure sera l’isolation.

Ug (glass) -> détermine l’isolation du vitrage.

                                Doit être inférieur à 2 pour être efficace

Uw (window = fenêtre) -> détermine l’isolation de la fenêtre dans son ensemble (cadre + vitre)

                                Doit être inférieur à 1,4 pour être efficace.

Uf (frame = cadre) -> détermine l’isolation du cadre de fenêtre seul, il n’est que peu pertinent s’il n’est pas mis en rapport avec Ug, qui décrit le vitrage