Made in France
L’industrie Française de la fenêtre PVC - ChoisirMaFenetre.fr UFME

L’industrie Française de la fenêtre PVC

L’industrie Française de la fenêtre PVC - ChoisirMaFenetre.fr UFME

Le « made in France » a le vent en poupe. Plus de 3 Français sur 4 (77%) se disent prêts à payer plus cher pour acheter un produit réalisé en France. Cet engouement touche également le secteur des menuiseries. Menuiseries extérieures en général et fenêtres PVC en particulier sont effectivement fabriquées sur l’ensemble du territoire national.

La filière Fenêtres en France compte ainsi 125 000 salariés dont plus de la moitié sur le seul segment de la menuiserie PVC. Ce tissu économique est d’abord composé des PME (51 000 PME, artisans, fabricants ou installateurs), complétées par 1 200 sociétés à caractère industrielle (notamment des ETI). Et tout cela est un vecteur d’économie puissant : en 2017, le chiffre d’affaires issu de la production et de la pose de fenêtres s’élevait à 9,594 milliards d’euros.

Sur ce secteur, les fenêtres PVC représentent plus d’une fenêtre sur deux en France et plus que 90% des fenêtres PVC mises en œuvre en France sont assemblées sur notre territoire.

Si la production de fenêtres made in France est répartie sur l’ensemble du territoire, il faut reconnaître que certaines régions tirent leur épingle du jeu. Les Pays de la Loire produisent à eux seuls près d’un tiers des fenêtres françaises. La Vendée est l’une des zones en Europe où les usines de menuiseries industrielles sont les plus fréquentes.

A l’échelle locale, l’ouverture de succursales de grands groupes français peut témoigner de l’optimisme qui règne dans l’industrie française de la fenêtre, que ce soit pour le PVC et les autres matériaux.

De son côté, le PVC à lui seul est également un secteur porteur. 75% du PVC produit est dédié au secteur du bâtiment. Cela concerne bien sûr d’autres secteurs que la fenêtre. Les canalisations en particulier représentent un volume de 250 000 tonnes de production annuelle. Mais la fenêtre PVC reste la fenêtre préférée de français, représentant près de 60 % des nouvelles huisseries posées.

Les deux tiers (65%) de ces poses étaient dédiées à la rénovation, prouvant ainsi que la fenêtre PVC est un des fers de lance de la rénovation énergétique en France.

Ce qui démarque l’industrie française de la fenêtre est l’exigence des normes et réglementation régissant les systèmes constructifs nationaux. Au-delà du marquage CE qui n’est qu’un passage obligé pour la mise sur le marché d’un produit, la norme NF garantit de hautes exigences, la production nationale étant logiquement la première à les satisfaire et ce de manière volontaire.

Le critère du « Made in France » peut se retrouver au travers du seul label d’Origine France Garantie (OFG) qui après contrôle par un laboratoire indépendant atteste de l’origine française de la fabrication de la fenêtre. Une garantie supplémentaire et complémentaire aux performances intrinsèques des fenêtres PVC fabriquées en France.

Selon les dernières études, les importations représenteraient 13% des fenêtres posées en France, donc 87% des fenêtres sont assemblées sur le sol français. Par rapport à d’autres secteurs (automobile, textile, électronique) c’est une proportion colossale.